Ascenseur

Little Girl Blue, from Nina Simone

Télécharger Teaser Little Girl Blue, from Nina Simone (c) Xavier Arias


SONIA WIEDER-ATHERTON/ Conception & violoncelle
BRUNO FONTAINE / Collaboration musicale & piano
LAURENT KRAIF / Collaboration musicale & percussions

FRANCK THEVENON / Création lumières

"Ce que je sais c'est qu'elle bouleverse et qu'elle envoûte.
Bien sûr.
Ce que je sais c'est que sa voix et son chant sont seuls à la suivre à un endroit d'où personne ne rentre inchangé.
Ce que je me demande, c’est où elle-est quand soudain il me semble reconnaître un choral de Bach, ou un madrigal de Monteverdi. Que le plus souvent elle semble cacher aux creux de ses chansons.
Ce que je me demande c’est où elle est lorsque comme absente, elle s’assied au clavecin et joue ce qui pourrait être du Couperin, et que son clavier et sa voix, venus de mondes qui ne semblent pas communiquer, se cherchent, se cherchent, jusqu’à ce qu’une ritournelle d’enfant les réunissent enfin.
Il y a ces échappées où elle se lance sur le piano et c'est comme une vague puissante qui entraîne tout, une vague puissante d'harmonies. C'est comme si son chant déplaçait dans un même mouvement toutes les douleurs inguérissables, toutes les colères, toutes les solitudes. Toutes les siennes. Toutes les nôtres, aussi. Sans nous laisser le choix.
Quel est cet endroit? Est-ce l'endroit d'où elle vient, l'endroit où elle revient, un endroit antérieur même à ses études classiques, l’endroit des chants d’église de son enfance ? Là ou serait né son désir ? Seul endroit où se réconcilieraient son amour de la musique, sa sous-jacente colère, ses désobéissances, sa sourde peine ?
Ce que je sais c’est que c’est son secret.
Je me suis immergée dans son répertoire, ses arrangements, son univers harmonique et son histoire aussi. Je voudrais lui prêter la voix de mon violoncelle, portée, accompagnée par le jeu aux multiples facettes de Bruno Fontaine, et par la poésie infinie des sons de Laurent Kraif.
Et je crois qu’en me laissant porter par elle, m’apparaitront des liens secrets avec des compositeurs qu’elle aimait par dessus tout. "

Sonia Wieder-Atherton


Programme :

Black Swan
Black Is The Colour Of My True Love’s Hair
Hey, Buddy Bolden
Fodder On My Wings
Little Girl Blue
Images
Brahms / Bach: « Schmücke dich, o liebe Seele » opus 122 n°5
You Can Have Him
I Wish I Knew How It Would To Be Free
Brown Baby
Come Ye
That’s All I Want From You
Stars
Rachmaninov: Sonate en sol mineur, opus 19 (andante)
Return Home

Durée : 1h15 sans entracte

Production pour la création : Madamelune avec le soutien de l'Adami

Sonia Wieder-Atherton (c) Xavier Arias