Ascenseur

Elle c'est Natalia Chakhovskaya.
C'est pour étudier avec elle que je suis partie à Moscou à l'âge de 19 ans. Derrière le rideau de fer.
Elle c'est avant tout une grande violoncelliste. Et une pédagogue comme il y en a peu.
Par son investissement total.
Par la liberté de son écoute.
Par ses visions fulgurantes.
 
Par la patience avec laquelle elle transmet le savoir-jouer.
Par la passion avec laquelle elle accompagne le long chemin que doit faire un interprète pour naître.
L'un et l'autre pour elle ne se dissocient pas.
 
Et puis il y a elle.
Cette femme si intègre, si pudique de ses émotions, si fière.
Toujours fidèle à ce qu'elle pense juste, elle l'aura payé.
Mais jamais elle ne partira d'URSS. Aujourd'hui de Russie.
 
Avec elle j’ai enregistré les Madrigaux de Monteverdi que j’ai transcris pour elle et moi.