Création scénique

ODYSSÉE POUR VIOLONCELLE ET CHŒUR IMAGINAIRE

AVEC

André Markowicz (poète, traducteur)
Sonia Wieder-Atherton (violoncelliste)

Lire la vidéo

À PROPOS

Dans mon imaginaire, la Méditerranée c’est d’abord une image.

“Il m’est très vite apparu que dans mon imaginaire, la Méditerranée c’est d’abord une image. Celle d’une scène ronde, au parterre de sable noir, entourée de gradins en pierre.

Une femme seule, entourée par la mer, parle, crie chuchote. A la terre, aux dieux, à elle-même.
Son Odyssée est une succession d’aventures au cours desquelles elle est confrontée au vent, aux vagues, au chaos, à la tempête, aux sanglots, à un chœur imaginaire…

Peut-être que cette femme c’est moi, et que sa voix serait celle de mon violoncelle.

J’ai compris que pour entrer dans cette histoire, je devais m’enlever tout support connu ; support harmonique, de timbres ; de présence même. 

Me confronter seule aux éléments. Etre submergée, résister, ne jamais être témoin mais actrice.

Ainsi est née l’idée de bande-son.
J’ai commencé une collecte de nombreux sons de sources différentes. Films (Médée de Pasolini, Stromboli de Rossellini) scènes vivantes, bibliothèques de sons etc. Je me suis mise à travailler cette matière sonore avec Franck Rossi.

A mélanger, distordre, traiter, superposer les sons. Créer un scénario sonore.

La musique pouvait enfin revenir, j’étais prête.”

UNE ODYSSÉE EN 13 AVENTURES

L’Explosion • Avant Le Son • Le Récit • Chaos • La Tempête • Le Cri • La Nourrice  Cantique • Vertige • Les Vagues • Le Retournement • Casta Diva • Adio

MUSIQUES

Sonia Wieder-Atherton, d’après une mélodie de Ney

Sonia Wieder-Atherton, musique inspirée d’une psalmodie de source égyptienne

Sonia Wieder-Atherton, Souvenir de l’ecclésiaste d’après André Hajdu
Franck Krawczyk, Repetitio

Georges Aperghis, Le reste du Temps, extrait
Sonia Wieder-Atherton, musique inspirée d’un chant corse

Sonia Wieder-Atherton, musique inspirée d’un chant hébraïque

Johann Sebastian Bach, 6e suite en ré majeur (prélude)

Enrique Granados, Elégie éternelle

Sonia Wieder-Atherton, musique inspirée d’un chant arabo-andalou

Sergueï Prokofiev, Symphonie concertante Op.125 (2e mouvement – extrait)

Vincenzo Bellini, Casta Diva- Norma 

« DANS LES DIFFÉRENTS ESPACES, JE JOUAIS. NOUS ÉCOUTIONS L’ACOUSTIQUE PORTER LES PHRASES, ÉPOUSER LES TIMBRES. »

PLUS DE VIDÉOS

crédits & remerciements

CONCEPTION, MUSIQUE ET CRÉATION BANDE-SON

Sonia Wieder-Atherton

COLLABORATION MUSICALE

Franck Krawczyk

RÉALISATION BANDE-SON

Franck Rossi

DÉCOR

Romain Pellas

LUMIÈRES

Franck Thévenon, d’après une idée de Xavier Arias

PRODUCTION

Madamelune en coproduction avec la Gaité Lyrique, le Théâtre du jeu de Paume, L’abbaye de Noirlac, La Maison de la Musique de Nanterre, l’Arsenal de Metz, le Théâtre de St Quentin en Yvelines

PHOTOS

DR et Marthe Lemelle

AVEC LE SOUTIEN DE

Drac-île-de France et de l’Adami

Nouvelle sortie

BACH: Cello Suites Nos. 3 & 4

« Il s’agit de creuser la corde jusqu’à ce que naisse la phrase, ainsi que sa respiration juste. Une phrase en perpétuel devenir. Qui n’en finit pas de se faire et de se refaire. Pour les enregistrer longtemps j’ai attendu. Et puis voilà un jour, ou plutôt une nuit, j’ai commencé. »