Création scénique

NAVIRE NIGHT

AVEC

FANNY ARDANT

À PROPOS

Chaque nuit à Paris, des centaines d’hommes et de femmes utilisent l’anonymat de lignes téléphoniques non attribuées...

… Celles qui datent de l’occupation allemande, pour se parler, s’aimer. Ces gens, ces naufragés de l’amour, du désir, se meurent d’aimer, de sortir du gouffre de la solitude…

TEXTE / Le Navire Night, de Marguerite Duras

MUSIQUES

Xavier Montsalvadge, Cradle song for a little black boy (arr. S.Wieder-Atherton)
Sonia Wieder-Atherton, Ritournelles
Claudio Monteverdi, Se i languidi miei sguardi (arr. S.Wieder-Atherton)
Giacinto Scelsi, Ygghur (extrait de la trilogie)
Benjamin Britten, Moto perpetuo (extrait de la suite Op.72)
Georg Friedrich Haendel, Largo (extrait de Alexandre Balus, arr. S.Wieder-Atherton)
André Hajdu, Prélude 12 (extrait de l’Ecclesiaste)

crédits & remerciements

CONCEPTION & VIOLONCELLE

Fanny Ardant et Sonia Wieder-Atherton

VOIX

Fanny Ardant

VILONCELLE

Sonia Wieder-Atherton

CRÉATION SON

Franck Rossi

PRODUCTION

Les Visiteurs du Soir

CRÉDITS PHOTOS

DR

Nouvelle sortie

BACH: Cello Suites Nos. 3 & 4

« Il s’agit de creuser la corde jusqu’à ce que naisse la phrase, ainsi que sa respiration juste. Une phrase en perpétuel devenir. Qui n’en finit pas de se faire et de se refaire. Pour les enregistrer longtemps j’ai attendu. Et puis voilà un jour, ou plutôt une nuit, j’ai commencé. »